ÉPISODE 150

 

 

Jeudi 02 Décembre 1965

 

Le renvoi

 

Steven culpabilise : Betty est renvoyée. Les Carson font des projets pour l’heureux événement qu’attend Constance…

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

18,8 millions de téléspectateurs

soit 30,9 %

 

NARRATION : WARNER ANDERSON
Michael Rossi a expérimenté sans jamais sourciller tous les hauts et les bas qu’offre la profession de médecin. Tous, sauf un. L’ennui et la frustration de l’administration hospitalière.

INTRO
Une infirmière tend à Michael un bloc note.


SCENE 1
Betty va voir Michael et se fait renvoyée de l’hôpital pour avoir dérobé le dossier personnel de Stella Chernak. Michael lui demande de lui expliquer pourquoi elle a prit le dossier. Elle pensait pouvoir aider Rodney. Michael lui demande si quelqu’un l’a forcé à voler le dossier. Michael lui fait savoir qu’il comprend les motivations de Betty. Elle veut pourvoir aider Rodney dans son procès pour meurtre. Officiellement, on lui permet de démissionner de son poste et Michael se propose de ne pas faire figurer cette faute dans son dossier. Le médecin est vraiment désolé pour Betty.


SCENE 2
Betty se rend au bureau des renseignements et remet ses clés. Tandis qu’elle s’en va, Rodney et Norman arrivent et la croisent. Voyant le visage fermé de la jeune femme, Norman lui demande si ça va. Mais Betty marche comme un zombie vers la sortie, sans leur répondre et sans leur porter un regard. Rodney et Norman vont rendre visite à Allison. Elle est toujours dans le coma. Norman regarde Rodney : « Veux-tu rester seul avec elle ? ». Norman suggère à Rodney que lorsque Allison se réveillera, Rodney, Allison, Rita et lui-même partent à New York pour se marier. « Je dois renter à la maison », lui dit Rodney. Les frères Harrington quittent la chambre.

Note de Marvin
Il a été dit que l’actrice qui est étendue sur le lit était la doublure de Mia Farrow.


SCENE 3
Elliot et Eli se disputent à propos de la construction d’un porche.


SCENE 4
Le téléphone sonne chez les Anderson. Betty, toujours choquée, ne répond pas.


SCENE 5
Steven demande à Betty pourquoi elle ne l’a pas appelé.

Dialogue de la scène 5
STEVEN : Je ne comprends pas Betty. Je ne comprends tout simplement pas. Pourquoi ne m’as-tu pas appelé ? Pourquoi est-ce que tu ne m’as pas appelé tout de suite ?

BETTY : Pour te dire quoi ? Il n’y a rien que tu aurais pu faire. Tout ce que tu auraIs pu dire, c’est que tu te sens désolé pour moi. Et je n’ai pas besoin de ça.

STEVEN : Mais je me sens responsable de ce qui est arrivé.

BETTY : D’accord. Je te l’accorde. Tu es responsable. Mais c’est moi qui l’ai fait. Et je voulais le faire. Et maintenant tout est fini. Te sentirais-tu mieux si je te déversais une bouilloire d’eau bouillant sur la tête. Hein ? OK, si j’avais un grand frère, je lui demanderai de te frapper.

STEVEN : Ne sois pas si noble.

BETTY : Steven, ce n’est pas ta faute. Tu ne m’as pas demandé de prendre le dossier.

STEVEN : Je ne te l’ai pas demandé, mais je t’ai dit à quel point c’était important. A quel point c’était vital pour sa défense.

BETTY : Steven, je savais ce que je faisais.

STEVEN : Moi aussi. Et c’est ça le problème.


SCENE 6
Stella se rend à la maison de John Fowler. Il lui offre un verre et lui dit que Marian est en visite chez sa famille à Boston. Stella informe John que Rodney a eu une altercation verbale avec elle au parking de l’hôpital. Fowler lui demande s’il l’a menacée.
 



DANS LE PROCHAIN EPISODE
Gehring parle avec Michael, David avec Martin Peyton, John avec Elliot.

RUSS : Elle a essayé de dire quelque chose.
MICHAEL : Allison.

DAVID : Voudriez-vous prendre des choses qui vous appartiennent pour Boston ?
PEYTON : Oh, mais je ne retourne pas à Boston. Voyez-vous, je projette de venir me réinstaller dans cette maison.

JOHN : Vous êtes en train de me regardez, mais vous parlez à mon père. C’était il y a 18 ans et vous passiez en jugement.
ELLIOT : Vous aimeriez bien croire ça, n’est-ce pas ?
 

 

EPISODE 149

LISTE

EPISODE 151